Contactez-moi pour des cours de Yoga dans votre entreprise !!

<< PENSEZ AU YOGA DANS DES SÉMINAIRES >>

 

J’enseigne en ce moment dans deux entreprises, sur leurs pauses midi :

  • Un cours le lundi de 12h15/13h30 au Woopa. C’est un bâtiment éco-conçu à Vaulx-en-Velin qui abrite notamment la NEF, une banque éthique.
  • Un cours le jeudi 12h15/13h15 à ERAS, proche Jean Macé, une entreprise d’ingénierie.

 

Comment amener le Yoga dans votre entreprise ?

Vous aimeriez que votre entreprise propose des cours de Yoga ? Voilà comment cela peut se passer :

  • Voir s’il y a une salle disponible. Cela peut être une vraie salle de sport mais aussi simplement une salle de réunion ou un bureau assez vaste ; parfois il faut pousser quelques tables, toute le monde s’aide, c’est plutôt un moment sympa !
  • Proposer aux décideurs un professeur de Yoga
  • Leur proposer deux types d’entente : soit l’entreprise met juste à disposition une salle et chaque élève paye son cours au professeur selon les critères de celui-ci, soit c’est l’entreprise qui prendra en charge financièrement le cours en s’entendant sur un prix fixe avec le professeur.
  • Choisir le créneau horaire : sur la pause midi, le matin avant de se mettre à travailler ou le soir en fin de journée.
  • Si l’entreprise n’a pas de salle à mettre à disposition, on peut proposer des activités de Yoga ponctuelles, sur des séminaires ou des journées particulières de ‘team building’, le matin accompagné d’un petit dej, etc.

Pourquoi les entreprises gagnent-elles à mettre en œuvre des cours de Yoga ?

La pratique du Yoga, c’est-à-dire méditation + respiration + mouvements, peut améliorer la mémoire, la concentration, le contrôle des émotions et la réduction du stress :

  • Dans le cadre des problématiques de bien-être au travail, le stress est la première cause d’arrêts maladie en France. Le Yoga permet directement de réduire le stress et autre TMS (troubles mécanico-squelettiques) et RPS (risques psycho-sociaux). Grâce au travail des postures, les pratiquants réguliers pourront réduire leurs problèmes de dos, qui touchent entre 70 et 80% de la population !* (voir articles sources en fin de texte).
  • Passer un moment cool et agréable entre collègues avec des postures parfois physiquement engageantes, en essayant de ne pas trop se prendre au sérieux, est un vrai moment de partage et crée plus de cohésion.
  • La méditation augmente l’efficacité des employés, c’est évident ! Être plus présent lors de réunions, quand on est sur un dossier, quand on parle à quelqu’un… Être là à 100%. Au travail (comme dans leur vie en général), les gens pourront être plus efficaces et donc travailler moins tard le soir, améliorant ainsi leur qualité de vie globale. Parfois dans nos vies si rapides, on est tellement sollicités, pris par des choses du passé, du futur, on se retrouve coincé, incapable de gérer des problèmes de manière efficace et parfois en allant jusqu’au burnout. Prendre un moment au moins une fois par semaine pour lâcher, ralentir le rythme, se tourner vers le corps et la respiration permettra d’éclaircir ses idées et d’être plus à l’écoute de nous-mêmes et des autres.

 

Ateliers de Yoga spéciaux « Yoga sur chaise »

Je peux vous proposer de venir dans le cadre d’un séminaire ou tout autre événement faire un atelier de Yoga sur chaise en enseignant des postures de Yoga simples, qui peuvent être faites sans quitter son bureau et dans une grande discrétion, pour soulager des tensions physiques et mentales, apprendre à respirer dans des moments difficiles, à se tenir droit…

Vous êtes intéressé seulement par la méditation ?

Merveilleux outil en lui-même que la méditation. Non, il ne s’agit pas de ne plus penser et de faire des bruits bizarres ! Tout le monde peut méditer. Méditer c’est observer ce qui est là, dans ce moment présent, en nous et autour de nous. « Aujourd’hui je me sens bien au travail, aujourd’hui non, je me sens stressé, j’ai mal dormi, j’ai beaucoup de choses en tête… Méditer c’est ça, observer la fluctuation de nos états, tous les jours différents, merveilleux ; c’est la vie même !

Un des avantages de pratiquer le Yoga sans les postures, avec juste respiration + méditation, c’est que cela prend peu de place, on peut être plus proches les uns des autres, pas besoin de tapis, juste de savoir respirer – en principe là-dessus, on est ok…

 

N’hésitez pas à me contacter au 06 95 62 44 68 pour plus d’informations.

 

Rose Debouverie

Facebook : @flowavecrose

 

Articles source : http://www.getyogi.fr/yoga-meditation-entreprise/pourquoi/

https://www.welcometothejungle.co/articles/les-bienfaits-du-yoga-au-travail

http://www.lefigaro.fr/vie-bureau/2017/07/20/09008-20170720ARTFIG00006-stress-avez-vous-teste-le-yoga-au-bureau.php

http://inspireandco.com/inspire-yoga-le-yoga-en-entreprise/

https://my-happy-yoga.com/cours-en-entreprise.php

 

J’enseigne le Vinyasa Flow à Lyon. Je me suis formée dans l’école de Julie Martin, Brahmani Yoga, à Goa dans le Sud de l’Inde ; une formation passionnante qui m’a donné envie de rester dans sa dynamique. Julie Martin a même créé un mouvement appelé ‘intelligent Yoga Rebellion’ qu’elle diffuse un peu partout en Europe par le biais de workshops et formations. Son mantra ? « La pratique n’est pas dans les asanas, elle est dans la conscience ».

Infos sur son site ici : www.brahmaniyoga.com/

 

1.

Profiter d’une méditation en mouvement : quand on part dans un de mes flows libres et dynamiques c’est comme un voyage vers ce qu’il y a de plus profond en chacun de nous. La pratique du Vinyasa avec enchaînement liant mouvements et respiration repose sur une séquence différente chaque semaine, souvent avec des postures ou des transitions nouvelles et parfois exigeantes. Mais le plus important n’est pas de réussir la posture mais de ressentir quelles émotions, quelles sensations physiques ou mentales arrivent durant la pratique. Et cela se produit naturellement dans un flow qui nous garde en pleine conscience.

 

2.

Amener de l’espace dans le corps et le mental : plusieurs choses peuvent nous sortir du moment présent et de l’attention portée aux autres, peut-être une douleur ici ou là, ou encore le stress. On va donc chercher à réduire ces problèmes. La sollicitation du corps de manière dynamique et fluide est très bénéfique pour accéder aux fascias (ou tissus conjonctifs), souvent à l’origine de beaucoup de maux. Pour cela j’utilise souvent des mouvements libres, des explorations dans une posture ; la recherche de l’amplitude de mouvement, plutôt que d’une posture figée. Et bien sûr la pleine conscience, le fait d’être entièrement dans le corps, crée de l’espace dans le mental. On arrive sur le tapis avec le petit singe dans la tête, le « monkey mind », super agité parfois ! Mais grâce à l’attention au souffle, avec la respiration Ujjayi, grâce aux enchaînements, le singe se calme (la plupart du temps, cela dépend des jours, observez !). Libérer le mental pour diminuer un peu l’importance de notre ego, pour augmenter notre vigilance, élargir notre champ de vision et être plus attentif au monde. On répète plusieurs fois les transitions pour que tout devienne fluide mais au début on peut être un peu perdu. C’est justement là où on travaille sur la confiance en soi, la mémoire, et la proprioception. C’est le fait d’avoir conscience de la position du corps dans l’espace (« et maintenant faites face à l’arrière de la salle », « C’est la jambe droite devant ici, pas la gauche ! »). Et au fur et à mesure des cours, vous connaîtrez mieux les postures qui reviennent et vous habituerez à cette dynamique.

 

3.

Réveiller l’intelligence du corps : les ajustements se font presque entièrement par des indications à la voix, laissant les corps trouver leur place. Les dernières études sur l’anatomie du mouvement laissent penser que l’alignement parfait n’existe pas, il suffit de regarder la multiplicité des corps autour de nous ! Le corps est intelligent, pendant la pratique de Yoga on développe l’écoute de soi. Souvenez-vous : vous êtes votre meilleur professeur.

 

4.

Travailler des postures fun et parfois physiquement difficiles ! Si vous aimez vous lancer des défis, vous avez de quoi vous amuser en Vinyasa. Le corbeau, Vashistasana, Wild Thing, posture inversée sur la tête … sont des exemples parmi beaucoup. Les postures de Yoga sont infinies, on peut toujours en apprendre de nouvelles ou travailler sur des variations. Certaines postures demandent de la force dans les bras, d’autres de la flexibilité, presque toutes de renforcer les abdos profonds… En même temps, si vous n’avez pas grand intérêt pour les postures de Yoga plus acrobatiques, on peut toujours modifier pour que le cours ait un sens POUR VOUS !

 

5.

Profiter du ‘Brahmani Style sequencing’ : Julie Martin a développé un cadre pour créer un cours, une séquence (‘sequencing’ en anglais), que je continue à utiliser presque pour tous mes cours, tout simplement parce que ça marche très très bien. Les séquences ont une structure, ce qui me permet de mener des cours équilibrés et bien fluides, tout en développant la créativité au sein de cette structure. Cela permet aussi aux élèves de se raccrocher à certains rituels qu’ils retrouveront dans presque tous les cours, tout en sachant que chaque semaine, la séquence sera totalement nouvelle. Les séquences fonctionnent en ‘rounds’ qui se répètent, ajoutant la deuxième fois des variations plus avancées ou de nouvelles postures. Cela donnera une qualité méditative à la pratique et créera la mémoire du corps, pour permettre de moins penser l’enchaînement pour plus le ressentir ! Et car tout effort mérite réconfort… le cours se terminera toujours par Savasana, une relaxation profonde.

 

Je vous attends pour mettre tout ça en pratique dans mes cours à Lyon !

 

info@flowavecrose.yoga

www.facebook.com/flowavecrose

 

<< Je trouve que les retraites de Yoga c’est exceptionnel, pas vous ? >>

 

 

 

Quand on est prof de Yoga, on rêve souvent de partir faire une retraite, pour être élève à notre tour pendant plusieurs jours… Ahhh le rêve… Mais bon, faut bien que quelqu’un les organise aussi parfois J ! Et c’est passionnant car c’est là qu’on peut vraiment accompagner les élèves, en profondeur vers d’autres aspects du Yoga et leur offrir … du rêve !

 

Cette année en février 2018, avec mon amie Timiri on a organisé notre première retraite d’une semaine à Goa, une expérience inoubliable, pour les élèves et pour nous aussi ! J’avais aussi organisé un week-end en juillet 2017 dans les Alpes et je m’apprête à recommencer le week-end du 15 Juin dans la Drôme.

C’est lors d’une retraite de Yoga Vinyasa Flow de 4 jours au Laos en Octobre 2015 que j’ai eu le déclic pour faire une formation de prof… Alors c’est vrai que c’est quelque chose de vraiment important et précieux pour moi.

J’ai voulu ici donner quelques idées à ceux et celles qui commencent. N’hésitez pas à commenter pour alimenter cet article de vos expériences. Pour la durée, certaines des idées que vous trouverez ici sont surtout pertinentes pour une retraite longue d’une semaine mais la plupart sont adaptables sur un week-end par exemple.

 

  1. Commencer la retraite par une cérémonie d’ouverture pendant laquelle vous pourrez distribuer le livret de la retraite, c’est important de faire cela joli, ça laisse un super souvenir. Dedans vous pouvez mettre le programme, votre bio, un texte d’inspiration sur votre style de Yoga, une sélection de livres, un peu d’histoire ou de philo du Yoga, rappel des différents styles de Yoga, un exemple de séquence à reproduire, … Pendant la cérémonie on peut commencer par parler ensemble du programme puis se présenter chacun. Pour une retraite d’une semaine, on a eu envie de leur faire des petits cadeaux : on a offert à chacune un magazine de Yoga et une huile essentielle DoTerra. Ensuite méditation sur la bienveillance les uns les autres en se tenant la main. On peut ensuite enchainer sur un Yoga tout doux type Yoga restoratif afin que les gens commencent la retraite bien détendus.

 

  1. Proposer le silence d’or du lever jusqu’au petit-déjeuner. Tous les matins méditation (je fais de 6h30 à 7h30) puis pause d’1/2h puis Vinyasa. Ensuite vient le tant attendu petit-dej… où on brise le silence tenu depuis le lever. C’est une manière d’amener un peu de Vipassana dont j’ai tellement aimé ce silence de 10 jours dans mes retraites, en mode « soft ». Les gens adorent !

 

  1. Au début, leur expliquer ce qu’est une retraite. C’est littéralement « se retirer », on vient pour s’éloigner de la société hyper connectée. Peuvent-ils laisser les téléphones et internet de côté ? On peut pousser le truc, (je ne me suis pas sentie encore) en proposant une retraite sans smartphone, ils nous les remettent au début. Si urgence, vous êtes joignable etc… Bien sur le juste milieu est de leur signifier la conscience sur l’utilisation, peut-être une fois par jour et pas le matin pendant le silence d’or…

 

  1. Commencer tôt par 1h de méditation, ne pas avoir peur de leur proposer des activités engageantes. Une retraite peut être une vraie transformation, ce n’est pas QUE des vacances… et leur dire qu’il va y avoir des choses qui vont se passer, des choses agréables et aussi peut-être des choses plus difficiles. On est dans un nouveau lieu, entouré de personnes inconnues avec qui parfois on partage une chambre, on fait beaucoup de yoga, tout ça remue, c’est normal. Vous êtes là pour les écouter quand ils ont besoin, il faut bien leur dire.

 

  1. Allonger les cours de pratique d’asanas. D’habitude vous faites un cours d’1h30 ? Profitez-en peut-être pour que cela dure 2h avec pour une fois une vraie loooooongue relaxation ! ON A LE TEMPS !! Pas d’élèves qui veulent courir au travail ou vite rentrer chez eux préparer le diner…

 

  1. Laisser beaucoup de temps libre, ne pas chercher à remplir leur programme surtout ! Les gens auront soit envie de se promener, d’écrire, lire et même beaucoup dormir… Pendant mes retraites, après le petit déj jusqu’aux activités de fin d’aprem, c’est temps libre, de 11h à 16h. Et vous aurez besoin de ce temps aussi pour vous reposer, c’est fatiguant tout ça…

 

  1. Choisir un lieu qui propose des bons repas végétariens et bio. C’est le moment de montrer aux élèves pas encore habitué à ce type d’alimentation que… ben c’est trop bon ! Faire des repas des moments agréables tous ensemble et montrer que les Yogis souvent adorent bien manger et sont de grands gourmands, en pleine conscience de l’origine des produits.

 

  1. En fin d’après midi on peut proposer Yoga Nidra, Restoratif, Yin… Le soir on peut organiser des soirées mantra. Parfois c’est une première pour certains élèves et c’est souvent très apprécié. Apporter autant de percussions que possible, shaker, tambourin, clave… et leur dire que s’ils le souhaitent ils peuvent vous accompagner dans le rythme. On peut aussi proposer des soirées jeux, j’ai testé une fois le Dixit, c’était un bon jeux Yogis j’ai trouvé ! Une fois on avait regardé un documentaire sur le Yoga, c’était très sympas aussi. Et ce qui est bien c’est de ne rien proposer du tout aussi, surtout sur une retraite d’une semaine.

 

  1. N’ayez pas peur de donner des cours de philosophie du Yoga mais seulement si cela vous intéresse de l’enseigner. Je propose plus une discussion qu’un cours, je ne suis pas formée pour ça ! Sur une semaine j’ai fais 2 sessions. La première sur l’histoire des asanas en me basant sur le livre « the yoga body » de Mark Singleton et ses recherches, et la 2ème sur les Yamas et les Niyamas en me basant sur la traduction des Yoga sutra de Bernard Bouanchaud. Pour une retraite d’un week-end aussi j’aime bien avoir un thème, j’avais travaillé la dernière fois sur les émotions et la prochaine je vais faire sur l’égo en me basant sur les chapitres du livre « Trois amis en quête de sagesse » avec Mathieu Ricard. Je leur fais carrément lire un chapitre pendant le stage et on en parle le dernier jour.

 

  1. Proposer une petite surprise pendant la cérémonie de clôture : on a eu la chance en Inde de faire venir une chanteuse de Drupath, chant traditionnel indien. On les avait fait s’allonger en savasana et elle est arrivée par surprise… Elles ont adoré !! On peut aussi leur faire faire des postures à deux ou simplement leur chanter soit même une belle chanson alors que les élèves sont en savasana. Au Laos on avait noué des bracelets autour du bras des uns des autres en y mettant une intention de bienveillance. Dans certains pays on peut acheter des pétales de fleurs et faire de jolies photos. C’est un bon moment pour faire une photo de groupe (je dis ça pour ne pas oublier comme je le fais à chaque fois J).

 

Voilà j’espère que ces conseils pourront vous inspirer, je suis preneuse pour vos supers idées récoltées dans vos pérégrinations yogiques ! Belles retraites à tous !

 

Rose Debouverie – Flow avec Rose (Yoga Vinyasa Lyon)